Détox ou Minceur

Mincir et Rester mince

Pour comprendre pourquoi vous avez tant de mal à mincir ou pourquoi vous faites sans cesse le yoyo entre perte de poids et prise de poids, alors que vous n’êtes pas spécialement malade, il vous faut d’abord comprendre ce qui dans votre mode de vie (alimentation, hygiène psycho-émotionnelle et actions menées) a

bien pu engendrer une telle situation, puis agir sur cette cause et non sur sa conséquence.

Car, disons-le tout de suite, LA PRISE DE POIDS N’EST PAS LE PROBLEME, elle est juste la conséquence de quelquechose d’autre qui fait le lit de cette prise de poids. Ce quelquechose a bien peu à voir avec la quantité d’aliments ingérés ou la simple volonté quant à réduire cette quantité. C’est ainsi que focaliser sur la restriction alimentaire et la volonté pour perdre du poids ne mène pas bien loin puisqu’en général on reprend à grand galop les kilos perdus.

 

Le vrai problème c’est l’état de votre terrain physiologique

C’est-à-dire l’état physique des tissus de vos organes, l’état de leur fonctionnement, et l’état des liquides de votre corps (sang et lymphe principalement). Ce triple état a à voir plutôt avec la qualité de vos aliments, le nombre de fois où vous mangez et grignotez même un peu dans une journée (c’est le rythme de vos apports alimentaires), et aussi votre connaissance des bases de la physiologie humaine en matière de minceur.

C’EST PARCE QUE VOTRE TERRAIN PHYSIOLOGIQUE N’EST PAS BON QUE VOUS VOUS RETROUVEZ EN SURPOIDS. Ce qu’il faut comprendre c’est que, certes vous n’êtes pas malade, mais vous n’êtes assurément pas en bonne santé sinon vous n’auriez aucun problème de surpoids.

C’EST DONC SUR LE RETABLISSEMENT DE VOTRE TERRAIN PHYSIOLOGIQUE QU’IL VOUS FAUT FOCALISER. Car si vous retrouvez une bonne santé, vous mincirez nécessairement et surtout vous garderez cette minceur. Les kilos perdus seront bel et bien perdus pour de bon tant que ce terrain physiologique reste bon !

 

Votre corps sait réguler tout seul la prise de poids et la perte de poids

C’est sûr que quand vous commencez à réduire conséquemment les quantités de ce que vous mangez, forcément vous allez perdre du poids. Du moins dans un premier temps. Puis très vite vous atteignez un pallier d’où votre poids va avoir du mal à continuer de descendre. Parfois même il remonte de façon sensible. Que s’est-il donc passé ?

En fait, lorsque le régime restrictif dure longtemps (temps relatif pour chacun), le corps interprète cela ainsi : “ouh là là ! Mais c’est la famine par ici !” Et comme il y a moins à manger il va réduire le métabolisme, c’est-à-dire la vitesse à laquelle il va dépenser son énergie. C’est le moment du régime où vous pouvez déprimer, avoir froid, manquer d’energie, etc. Vous n’êtes pas bien, donc vous compensez en mangeant des aliments qui ne font pas partie du régime. Et comme il faut un certain temps d’adaptation au corps avant qu’il relève à nouveau le métabolisme, vous brûlez moins vite le surplus d’aliments donc vous reprenez les kilos perdus, voire plus, parce que le métabolisme est encore bas.

Normalement le métabolisme se relève assez vite, donc vous n’allez pas grossir indéfiniment. Parce que le corps est intelligent. Il sait réguler par lui-même la prise de poids et la perte de poids lorsque votre terrain physiologique est bon.

 

Mais alors, comment se fait-il que bien souvent vous repreniez du poids malgré ce parfait processus de régulation, et surtout : quelles solutions envisager ?

C’EST A CAUSE DE L’INSULINE ! Il faut savoir qu’à chaque fois que vous mangez ou grignotez, ce que vous avez mangé se transforme en sucre + autre chose, selon l’impact glycémique de ce que vous avez mangé. Si à ce moment-là il y a trop de sucre dans le sang par rapport à la quantité de sucre que le sang peut tolérer, alors la quantité d’insuline va augmenter, donnant ainsi aux cellules l’ordre de récupérer cet excès de sucre, de le transformer en graisse et de stocker cette graisse. Lorsque le niveau d’insuline baisse, c’est pour le corps, le signal qu’il est temps de déstocker, d’aller puiser dans les reserves.

C’est ce fonctionnement de l’insuline, couplé respectivement avec les 3 faits suivants, qui fait qu’au final vous preniez du poids presque qu’à l’infini.

FAIT n°1 :  Vous mangez trop souvent ?

Tout apport alimentaire même infime génère une production d’insuline. Plus il y a d’apports alimentaires dans une même journée, plus le taux d’insuline dans le sang reste élevé de façon chronique.

SOLUTION FAIT n°1 = Manger la même quantité d’aliments mais en moins de prises dans la journée. Il y aura donc plus cette chronicité de production d’insuline dans la journée.

FAIT n°2 : Vous mangez trop raffiné ?

Plus vous mangez raffiné (plats préparés industriellement, farines blanches, sel, huiles et sucre raffinés, etc.), plus la réponse insulinique (la quantité d’insuline produite suite à 1 apport alimentaire) est supérieure à ce qu’elle serait si votre alimentation était complète (non raffinée).

SOLUTION FAIT n°2 = Passer à une alimentation plus brute, plus complète, plus simple donc, qui ne fasse pas trop monter les niveaux d’insuline.

FAIT n°3 : Vos cellules finissent par développer une résistance à l’insuline ?

A force d’avoir des niveaux d’insuline bien trop élevés dans le sang et en permanence, l’organisme va développer une résistance à l’insuline. C’est-à-dire que comme il y a trop d’insuline, les cellules deviennent quasiment insensibles à ça, un peu comme s’elles se barricadaient pour ne pas être submergées. C’est pour elles une façon de se protéger, de ne pas être noyées par l’insuline, mais du coup elles ne stockent plus assez de graisse obtenue par transformation de l’excès de sucre dans le sang, et le sang se retrouve en danger. Alors le pancréas est obligé de produire encore plus d’insuline pour espérer avoir le même effet de stockage qu’auparavant. Suite à cela le corps se protège encore plus, et le pancréas produit à nouveau plus d’insuline, etc. C’est la surenchère !

SOLUTION FAIT n°3 = Utiliser des compléments alimentaires pour libérer le corps resté coincé dans la résistance insulinique, resté bloqué en mode “Stokage permanent” (de graisses),  et lui permettre de repartir en mode “Déstockage”. Choisir des compléments alimentaires :

  • qui favorisent un travail adéquat du Pancréas,
  • qui activent l’Elimination en relançant le métabolisme et en drainant plus efficacement les toxines,
  • qui nettoient et stimulent le Foie dans son travail de détox,
  • qui optimisent le fonctionnement rénal et règlent le problème de la rétention d’eau.

Grâce à tout cela, il y aura une baisse de la résistance à l’insuline, une augmentation du métabolisme, une optimisation des organes qui épurent le corps, une activation excellente de la fonction destockage.

 

Le surpoids n’est pas une fatalité : vous pouvez en guérir

Avec ses 3 solutions menées de front, la perte de poids est définitive parce qu’on s’attelle à rétablir un bon terrain physiologique, donc à faire revenir la santé, et non à restreindre l’alimentation. Et c’est parce que vous êtes en bonne santé que vous ne grossissez plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *